Des citoyens s'insurgent contre un concert de Niska — Ivry-sur-Seine

Pierre Vaugeois
Juin 13, 2018

Samedi 16 juin, à Ivry-sur-Seine, se tiendra un concert gratuit pour le public, entièrement financé par la ville.

Niska, dont le dernier album "Commando " est disque de platine, doit se produire, gratuitement, à 22h sur la grande scène de l'Hôtel de ville. Ils jugent en effet que les paroles du rappeur sont "méprisant [e] s" et "violent [e] s envers les femmes".

Les auteurs de la pétition dénoncent les "propos méprisants, sexistes et violents envers les femmes " utilisés par l'artiste. "Je peux regretter que certaines formes de rap et certaines expressions plaisent autant à la jeunesse mais je peux aussi témoigner que tous les gamins d'Ivry, notamment les adolescents et les collégiens, sont fous à la perspective de la venue de Niska et m'interpellent dans la rue pour me dire que c'est génial, y compris des gamins que je connais et dont les valeurs familiales ne sont pas du tout tournées vers le sexisme ni une quelconque forme de domination masculine".

Agacé par ce choix, un collectif d'agents communaux et de citoyens ivryens, soutenu par l'association féministe Femmes Solidaires, a lancé une pétition pour protester contre ce spectacle prévu à 22 heures, rapporte Le Parisien.

"Dans le cadre de la programmation artistique d'une fête de ville, on doit tenir compte des disponibilités le jour envisagé et on cherche avant tout à faire plaisir au public", a expliqué au Parisien le maire, Philippe Bouyssou.

Il a ajouté que si "certaines paroles sont extrêmement violentes à l'égard des femmes", c'était surtout "dans son ancien répertoire", mais qu'il "ne partage évidemment pas ses propos" et prend les alertes "très au sérieux".

"On va regarder ce qu'il est possible de faire avec la production pour que les chansons litigieuses ne soient pas chantées", a-t-il assuré.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL