Des enfants de migrants mis en cage par l’administration Trump — États-Unis

Claudine Rigal
Juin 25, 2018

Depuis le mois d'avril, 2300 jeunes migrants mineurs ont été séparés de leur famille. En vertu de cette politique de " tolérance zéro ", le gouvernement américain poursuit systématiquement au pénal toutes les personnes qui franchissent illégalement la frontière, ce qui pousse à la séparation des familles, les enfants ne pouvant pas être incarcérés. Les précédents gouvernements avaient privilégié des poursuites au civil, ce qui évitait ces situations. Ce centre pour garçons situé à la frontière mexicaine accueille des migrants arrivés ces derniers jours.

Récupérée à l'origine par une avocate spécialiste de la défense des droits de l'homme, Jennifer Harbury, la vidéo laisse encore planer quelques interrogations: elle aurait été tournée une semaine auparavant par un client d'Harbury, resté anonyme et présent dans le centre à ce moment-là.

Dimanche 17 juin, des photos et des vidéos publiées par les services d'immigration avaient déjà choqué l'opinion. "Ce qui manque, c'est un chef d'orchestre". "Je veux qu'elle vienne et qu'elle me ramène chez elle", gémit une enfant.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL