Du personnel soignant du CHU de Toulouse détourne le clip "Basique" d'Orelsan

Pierre Vaugeois
Juin 14, 2018

Si les avocats du Havre avaient inauguré le concept, les soignants de Toulouse l'ont à leur tour perpétué.

Reprenant les codes visuels du clip, un soignant, en tenue professionnelle, avance le long des voies du tramway qui traverse l'intérieur de l'hôpital Purpan, à Toulouse. Le format qu'ils ont choisi leur a permis d'obtenir un soutien massif et viral. En 24 heures, leur vidéo a presque été vue un million de fois. Les personnels soignants ont donc fait entendre, dans un rap, leurs revendications pour améliorer leurs conditions de travail et l'accueil des patients dans le contexte de malaise profond de l'hôpital public et du système de santé.

Hôpital 600 manifestants à Paris pour la
France Hôpital 600 manifestants à Paris pour la"marée blanche de SUD France L'invité: Francis Théodore psychiatre

"Ça fait des mois que des services sont en grève et qu'on n'est pas entendus, regrette auprès de La Dépeche Julien Terrié, le secrétaire syndical du CHU, qui a lui-même tourné le clip. On a donc décidé d'utiliser une autre forme d'expression qui ne donne pas dans le pathos et qui soit positif". Sur le fond, les soignants tapent fort: sur un air de "simple, basique", ils fustigent les moyens accordés à l'hôpital public, la concurrence du privé, etc.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL