Escalade Chine-États-Unis après de nouvelles menaces de Trump — Commerce mondial

Xavier Trudeau
Juin 19, 2018

Donald Trump veut que les Américains lui obéissent comme les Nord-Coréens obéissent à leur dirigeant Kim Jong-un, selon CNN.

"Si les États-Unis perdent le sens commun et publient une liste [de produits visés], la Chine se verra dans l'obligation d'adopter une combinaison de mesures quantitatives et qualitatives en forme de représailles énergiques", a mis en garde le ministère du Commerce chinois mardi, dans un communiqué.

Le président américain avait auparavant indiqué avoir demandé au représentant au Commerce Robert Lighthizer d'identifier les produits chinois qui devront être soumis à cette nouvelle taxation. Les Etats-Unis critiquent à la fois la politique industrielle chinoise, un accès insuffisant au marché chinois pour leurs produits et le déficit commercial de 375 milliards de dollars qu'ils ont avec la Chine.

Si la Chine venait à augmenter à nouveau ses droits de douane en réponse à la dernière initiative des Etats-Unis, "nous répondrons à cet acte en envisageant des droits de douane supplémentaires sur 200 autres milliards de dollars de marchandises", a déclaré Donald Trump. Environ 455 000 emplois américains sont menacés par les dernières mesures punitives contre la Chine, a calculé la NRF. Les sanctions commerciales s'appliqueront ainsi des deux côtés en deux vagues: une première concerne l'équivalent de 34 milliards de dollars de marchandises chinoises et 545 produits américains, alors que la deuxième vague est actuellement à l'étude. Ils ont importé dans le même temps 505,6 milliards de biens chinois, selon les statistiques du département du Commerce.

La Maison Blanche a déjà lancé tous azimuts des mesures protectionnistes contre ses partenaires commerciaux et alliés.

L'Union européenne n'a pas non plus été épargnée par les hostilités américaines: l'acier et l'aluminium des 28 pays membres sont eux aussi frappés de ces mêmes taxes douanières.

"Les relations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine doivent être bien plus équitables", a martelé lundi Donald Trump, qui a imposé dès fin mars des taxes de 25% sur l'acier et de 10% sur l'aluminium chinois également au nom de la défense de la sécurité nationale.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL