Evra accusé de sexisme envers une joueuse anglaise

Pierre Vaugeois
Juin 20, 2018

A défaut de s'amuser sur les terrains, Patrice Evra le fait dans ses vidéos Instagram.

Pour la première fois depuis ses débuts en équipe de France, Patrice Evra vivra cette Coupe du monde en dehors des terrains, après avoir assuré le capitanat dans les circonstances que l'on sait en 2010, et fait partie des piliers de la sélection en 2014.

Un geste que certains ont pris comme une marque de sexisme envers la consultante et qu'ils n'ont pas manqué de commenter. Tout a commencé par l'intervention de sa collègue, Eniola Aluko, joueuse de football dans l'équipe de la Juventus.

" Oh non. Est-ce que Patrice Evra vient de féliciter Eni Aluko pour avoir parfaitement résumé le match du Costa Rica?" Une réaction le plus souvent jugée condescendante et sexiste.

Alors que la consultante Eniola Aluko, footballeuse internationale anglaise, débriefait tranquillement le match du Costa Rica, le défenseur français a jugé bon de l'applaudir et de tirer une tête de trois mètres de long comme pour bien montrer qu'il était bluffé par le niveau de l'analyse. C'est-à-dire, en gros, pour connaître les équipes qu'elle commente? Eniola Aluko venant de parler du joueur serbe Milinković-Savić, la présentatrice de l'émission Jacqui Otley aurait demandé à Evra: "Allez-vous rester assis et applaudir l'expertise d'Eni toute la journée?" "Je suis très impressionné, vous savez", a répondu Patrice Evra en s'adressant à l'ancien joueur Henrik Larsson. Dans un podcast enregistré et publié plus tard, Patrice Evra a réagi à la polémique en expliquant qu'il s'agissait d'un compliment, sans mauvaise intention.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL