International: Donald Trump torpille le sommet du G7

Claudine Rigal
Juin 13, 2018

"Le commerce équitable devrait s'appeler commerce imbécile s'il n'est pas Réciproque", a tweeté Donald Trump dans la nuit, en pleine préparation du sommet historique avec Kim Jong Un à Singapour, dénonçant les tarifs douaniers canadiens sur les produits laitiers.

Selon M. Mérand, "à Ottawa, on a depuis longtemps fait une croix sur l'idée que la clé des relations canado-américaines allait dépendre du locataire actuel de la Maison Blanche, donc les relations se déploient plutôt au Congrès, auprès des Etats, auprès des milieux d'affaires, de manière à investir dans une relation qui, forcément, sera une relation à long terme". Quelques heures plus tard, piqué au vif par ces paroles, le milliardaire a tweeté, depuis Air Force One, qu'il avait ordonné à ses représentants de retirer le sceau américain du communiqué final.

Les critiques ont fait place à la solidarité à Ottawa, au lendemain des attaques du président américain Donald Trump contre le premier ministre Justin Trudeau. Et il avait promis d'y répliquer "sans sourciller".

"Les Canadiens sont polis et raisonnables, mais nous ne nous laisserons pas bousculer", a déclaré le Premier ministre, qui avait auparavant loué le consensus trouvé par les sept. Un texte qui ne résolvait pas le conflit en cours, mais qui était salué par tous comme un pas vers la désescalade et le dialogue. Le président américain est assis, les bras croisés, signe de fermeture, et il dévisage ses homologues d'un air narquois.

Parmi les autres partis d'opposition, seul le Bloc québécois n'a pas voulu afficher sa solidarité avec le gouvernement Trudeau, ce qui n'a toutefois pas empêché les députés bloquistes d'appuyer la motion néo-démocrate.

Donald Trump est revenu mardi sur le fait qu'il a retiré son appui au communiqué final du sommet du G7, samedi dernier, peu après son départ de l'événement. Et ce alors que les autres dirigeants, eux-même dans l'avion pour rejoindre leurs pays respectifs, ne peuvent réagir dans l'immédiat. Ce qui l'a poussé à faire volte-face et aussi à menacer de taxer les importations de voitures aux Etats-Unis. "Respectons les Etats-Unis, mais défendons nos intérêts y compris contre les intérêts américains, c'est la compétition internationale!", a-t-il lancé.

L'Allemagne, en particulier, a tout à craindre d'un relèvement des taxes sur l'importation des automobiles. "Nous sommes la tirelire que le monde entier pille".

La première ministre britannique, Theresa May, a également fait des pieds et des mains, lundi, afin de remercier M. Trudeau "pour son leadership et sa présidence habiles" de ce qu'elle a qualifié de "sommet difficile, avec parfois des discussions très franches". Le président français Emmanuel Macron a lui prévenu, lors de sa propre conférence de presse à La Malbaie, qu'il n'y avait "pas de changement" en ce qui concerne les contre-mesures européennes annoncées sur le bourbon ou les motos américaine, en riposte aux taxes américaines sur l'acier et l'aluminium. Il s'était pourtant conclu sur une bonne note, les dirigeants des sept plus grandes puissances économiques s'étant mis d'accord sur un texte de compromis à propos du commerce, comportant 28 points et soulignant "le rôle crucial d'un système commercial international fondé sur des règles". Jusqu'à provoquer le fiasco final de la rencontre. Il a aussi séché une réunion sur le climat.

"En attendant, ce sommet n'a fait que des perdants et Donald Trump a encore une fois semé la consternation, alors que son " art du deal " s'apparente de plus en plus à ce qu'il semblait être, c'est-à-dire " l'art du bourre-pif " (ou du " nez qui saigne", sa tactique officielle vis-à-vis de la Corée du Nord pour amener " Rocket-man " à la raison et finalement à la table des négociations ce 12 juin à Singapour).

La ministre a indiqué avoir fait part de ses remarques au représentant américain au Commerce Robert Lighthizer avec qui elle a eu un "bon échange" dimanche. I look forward to meeting him and have a feeling that this one-time opportunity will not be wasted!

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL