Joan Baez refoulée d'un club parisien à cause de ses chaussures

Pierre Vaugeois
Juin 18, 2018

C'est ce qu'on appelle un bad buzz. Forte de plusieurs millions d'albums vendus à travers le globe, très engagée politiquement et amie de personnalités fortes dont Martin Luther King, l'artiste était ce jeudi soir en concert dans la mythique salle parisienne de l'Olympia pour sa tournée d'adieu, où elle a interprété 23 titres pour le plus grand bonheur d'un public conquis. En cause? Ses chaussures, "trop légères d'après les deux physionomistes" s'insurge dans un tweet Yazid Manou, qui accompagnait la star de 77 ans. On voulait aller danser au Pachamama à Bastille, mais on nous a refusé l'entrée à cause de mes chaussures.

"Pour une fois que je portais ces chaussures!" s'exclame "la reine du folk" sur Twitter. Après mon huitième concert à l'Olympia, j'étais avec un ami.

L'incompréhension et la stupeur des fans se répandent comme une trainée de poudre sur la toile jusqu'à remonter aux oreilles de l'établissement. Les insultes pleuvent, les menacent également. Entre temps, le directeur général-adjoint du Pachamama s'est à son tour exprimé. Friedrich Hartwig (ou Harlène selon les sources) explique que des raisons de sécurité poussent ses vigiles à refuser l'entrée aux personnes portant des chaussures trop légères.

"Il n'a pas reconnu Madame Joan Baez", a insisté vendredi la direction dans un communiqué, avant de réinviter la chanteuse "lors d'un prochain passage à Paris". Joan Baez, aussi douce qu'à l'accoutumée, assure ne pas avoir voulu créer d'ennuis au Pachamama et souhaite même au club beaucoup de réussite à l'avenir.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL