L'épouse de Benjamin Netanyahou, Sara, inculpée pour "fraude" — Israël

Claudine Rigal
Juin 21, 2018

L'épouse du Premier ministre israélien, Sara Netanyahou, a été mise en examen ce 21 juin pour "fraude" et "abus de confiance", selon un communiqué de presse du ministère de la Justice.

L'affaire, sur laquelle la police enquête depuis plus d'un an, porterait sur 360 000 shekels, soit environ 86 000 €, dépensés dans des restaurants gastronomiques entre 2010 et 2013.

Recevez gratuitement notre édition quotidienne par mail pour ne rien manquer du meilleur de l'info Inscription gratuite!

" En falsifiant la réalité, les mis en cause sont parvenus à duper les agents compétents qui leur faisaient confiance, si bien que le cuisinier préparait les repas tandis que le (bureau du Premier ministre) finançait les repas préparés", dit le communiqué du ministère. L'accusation a demandé que la cour soit composée de trois juges et non d'un seul en raison du " caractère sensible " du sujet pour le public. Mme Netanyahou nie les accusations qui sont portées contre sa personne. Il dément les accusations, refusant de démissionner et invoquant une " chasse aux sorcières ".

Ezra Saidoff, ancien directeur général adjoint du cabinet du Premier ministre, a été inculpé pour des charges similaires et pour falsification par un fonctionnaire. Une bagatelle estimée à plus 80 000 euros.

Il a été interrogé à plusieurs reprises par les policiers.

Les autres enquêtes à son encontre ont été fermées après qu'aucun acte criminel n'ait été commis - y compris la famille Netanyahu qui a gardé des milliers de shekels sous forme de remboursements de dépôts de bouteilles retournées pendant plusieurs années. La justice avait finalement renoncé à les inculper, faute de preuves.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL