La boisson star qui inquiète les nutritionnistes — Capri-Sun

Evrard Martin
Juin 9, 2018

Et du côté de Capri-Sun, a-t-on mis en place une nouvelle politique?

"L'association FoodWatch, elle, remet en cause l'image de boisson riche en fruits et en vitamines". Capri-Sun vante une boisson idéale pour le goûter des enfants. Son emballage ne montre pas moins de sept fruits qui sont en fait présents en faible quantité. En revanche elle contient autant, voire plus, de sucre que certains sodas.

Cette quantité représente " pratiquement " l'apport en sucre quotidien recommandé par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS). "De plus, les enfants ayant une activité physique plus réduite - étant addicts aux écrans, ils sont de plus en plus sédentaires - ils vont prendre du poids. Et puis attention à ce syndrome dont on parle beaucoup en ce moment, la maladie de Nash, une atteinte hépatique liée à une surconsommation de sucre, que l'on nomme d'ailleurs la maladie du soda", prévient-elle.

Le chiffre des ventes de Capri-Sun a augmenté de 20 % en 2017. Soit autant que dans une canette de Coca-Cola, selon Foodwatch.

"En attendant, pour faire face aux nouvelles attentes des parents, on a développé depuis deux ans deux nouvelles gammes, Fruit Crush et Bio, qui sont sans sucres ajoutés".

Et " d'ici 2020, nous allons réduire de 10 % la teneur en sucre de notre gourde classique multivitamines", promet Alexandre Poncet, directeur de la communication du groupe.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL