La grève pourrait se poursuivre cet été — SNCF

Xavier Trudeau
Juin 12, 2018

L'intersyndicale CGT, Unsa, SUD et CFDT de la SNCF a appelé à une participation "massive" à la grève mardi, baptisé "journée de la colère cheminote".

Tous ces chiffres sont supérieurs à ceux du précédent jour de grève, vendredi, mais bien inférieurs à ceux la précédente journée de mobilisation spéciale, la "Journée sans cheminots", le 14 mai, qui avait vu rebondir la mobilisation avec un taux global de grévistes grimpant à 27,58% et ceux des conducteurs et contrôleurs frôlant les 75%. Mais il est nettement moins perturbé que lors de la "Journée sans cheminots". Les cheminots protestent une nouvelle fois mardi 12 juin contre la réforme de la SNCF du gouvernement. Il est aussi prévu deux trains Intercités sur cinq, tandis qu'à l'international, il y aura un train sur deux, précise la SNCF.

Ce 15e épisode de grève a commencé lundi soir à 20H00 et s'achèvera jeudi à 07H55.

Les syndicats de la SNCF veulent jusqu'au bout faire pression sur le gouvernement.

Lundi, députés et sénateurs sont parvenus à se mettre d'accord en commission mixte paritaire sur une version commune du projet de loi de réforme ferroviaire, ouvrant la voie à son adoption définitive cette semaine, ont indiqué plusieurs participants à l'AFP.

Selon le numéro un de la CGT, " les cheminots ont un statut qu'il faut améliorer, et les autres n'ont rien parce que la convention collective nationale du ferroviaire n'existe pas.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL