La messagerie disparaîtra le mois prochain — Adieu Yahoo Messenger

Alain Brian
Juin 11, 2018

"Nous savons que nous avons beaucoup de fans loyaux qui ont utilisé Yahoo Messenger depuis ses débuts", explique le portail web.

C'est la fin pour une des premières applications de messagerie instantanée.

Selon Techcrunch, l'enterrement aura lieu le 17 juillet prochain mais il semblerait que Yahoo tente une nouvelle offensive avec une application baptisée Squirrel actuellement en beta.

En dépit de la chute de popularité de Yahoo depuis 10 ans, ponctuée par une fuite de données historique et un rachat mal négocié, Yahoo Messenger se trouvait encore à la 117e place dans le classement de l'AppStore et de PlayStore d'après des informations collectées sur App Annie par Tech Crunch. La mort lente du service de messagerie n'était un secret pour personne. Cette nouvelle version a à son tour, été condamnée en août 2016 lorsque la gestion des clients Windows et Mac a été arrêtée. Peu surprenante, cette fermeture prendra effet le 17 juillet 2018, soit d'ici un mois. Le logiciel de messagerie lancé en 1997 par AOL et qui revendiquait 52 % du marché de la messagerie instantanée américain en 2006 n'a cessé de voir son audience s'effriter au profit de Facebook dans un premier temps, puis de WhatsApp.

Mais voilà, "le paysage des communications continue de se transformer", alors Yahoo préfère se concentrer sur le développement de "nouveaux et excitants outils de communications " mieux à même de répondre aux besoins des utilisateurs.

Si vous avez commencé à utiliser Internet dans les années 1990/2000, vous avez été forcément utilisateur de Yahoo Messenger (ou de son concurrent MSN Messenger). Cette fois-ci, le service de messagerie rejoindra donc le groupe des anciens grands services qui ont dû tirer leur révérence, notamment Encarta, Altavista ou Google Talk. Concrètement, il s'agit de Yahoo Squirrel, la nouvelle plateforme de messagerie de la firme, qui fonctionne uniquement par invitations pour l'instant.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL