La Nasa dévoile ce que son rover a découvert sur Mars — Curiosity

Alain Brian
Juin 9, 2018

L'agence spatiale n'a en tout cas rien laissé filtré, laissant durer le suspense. Et il poursuit ses découvertes.

Ce que Curiosity a détecté est de la matière organique très complexe.

L'intégralité de l'étude, publiée le même jour dans la revue Science, évoque la présence de molécules organiques " dures " dans des roches sédimentaires âgées de 3 milliards d'années, proches de la surface de Mars.

En poussant plus loin leurs investigations, les chercheurs de la NASA ont pu déterminer que ces molécules comprenaient du carbone et de l'hydrogène, mais pouvaient également inclure de l'oxygène, de l'azote et d'autres éléments indispensables à l'apparition de la vie.

Le rover Curiosity a découvert des molécules organiques dans des échantillons prélevés sur deux sites distincts du cratère Gale. Cela nous dit que l'ancien environnement de Mars a pu supporter la vie.

" Le chauffage des sédiments a libéré un ensemble de composés organiques et volatils qui rappellent les roches sédimentaires riches en matière organique trouvées sur Terre", notent les scientifiques dans le résumé de l'étude. Selon les chercheurs, cela pourrait témoigner de l'activité de microbes sur la planète rouge.

Semaine faste pour le rover Curiosity!

La concentration du méthane connaîtrait ainsi un pic à la fin de l'été dans l'hémisphère nord avant de baisser par la suite. Une telle variation sur Terre est liée à un phénomène biologique. Une deuxième étude concerne la découverte de méthane atmosphérique.

En effet, ce dernier peut également avoir une origine géologique ou même chimique. La brochette de scientifiques conviés à ce rendez-vous laissait présager l'annonce d'une découverte importante alors que le robot Curiosity, envoyé sur la planète rouge en 2012, venait de reprendre ses opérations de forage. Il faudra suivre de près l'arrivée des rovers ExoMars 2020 de l'ESA et Mars 2020 de la NASA pour espérer connaître la solution de l'énigme. While this doesn't mean that we've found concrete evidence of life on Mars, it is a good sign in our continuing search.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL