La SILL a choisi Landivisiau pour implanter sa nouvelle usine

Xavier Trudeau
Juin 18, 2018

Une lutte qui a commencé à Plouvien, en 2013, où se trouve le siège historique de la Sill. Ses travaux de construction vont démarrer le 2 juillet prochain.

Il aura fallu plusieurs années au groupe Sill Entreprises pour arriver à concrétiser ce projet qui nécessite un terrain de taille importante - 7 hectares - situé près des producteurs qui approvisionnent l'industriel en matière première laitière. Cette annonce a été faite par Gilles Falc'hun devant les 600 salariés du groupe et leur famille, invités par le comité d'entreprise au parc d'attraction La Récré des trois curés, sur la commune de Milizac.

Les blocages administratifs consécutifs au recours intenté par des associations de riverains du site de Guipavas ont eu raison de la persévérance de Gilles Falc'hun et font définitivement pencher la balance en faveur de l'implantation à Landivisiau, bien que ce soit plus éloigné de Plouvien.

L'investissement est de 80 millions d'euros. 50 créations d'emplois pour commencer, 70 rapidement. C'est peut-être l'explication du bon accueil que Landivisiau réserve à la Sill. "Nous plaçons au cœur de notre travail l'innovation, la recherche et le développement, afin d'absorber les volumes supplémentaires et de proposer des produits élaborés à meilleure valeur ajoutée", explique Gilles Falc'hun, directeur général de SILL Entreprises.

En effet, la Sill s'est ouvert de nouveaux marchés, comme l'Afrique, le Moyen-Orient et surtout la Chine.

D'après l'AFP, le groupe breton est sur le point de finaliser un accord avec le groupe chinois Yinquiao Dairy, pour la livraison de 3 000 tonnes de lait infantile en poudre par an.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL