L'Allemagne s'incline face au Mexique (vidéo) — Coupe du monde

Pierre Vaugeois
Juin 18, 2018

En tous cas ils n'étaient pas sur la pelouse à Moscou", écrit l'éditorialiste, qui continue par un trait d'humour grinçant: "Ces derniers mois, on a beaucoup parlé d'un possible boycott du Mondial à cause de la situation politique. "L'Allemagne a subi une défaite méritée 1-0 contre le Mexique en ouverture de son Mondial". Pour cette partie, Joachim Löw opte pour un onze sans surprise avec notamment les titularisations de Draxler ou encore de Werner dans le secteur offensif. A gauche de la défense, Plattenhardt remplace Hector, malade et indisponible.

Bild choisit la dérision pour exprimer sa déception: "Quelqu'un a-t-il vu nos champions du monde?"

Les Mexicains, eux, ont joué sans complexe et avec rigueur. "Notre rêve de gagner est plus grand que le respect pour l'Allemagne, cela a été notre devise cette semaine, il faut jouer pour l'amour de la victoire et non pas avec la peur de perdre", avait prévenu, samedi, le sélectionneur colombien du Mexique avait annoncé le programme. Et ce que l'on sentait arriver arriva. A la 35e minute, les Mexicains chipent un ballon au milieu de terrain et jouent la transition à la vitesse de l'éclair. El Tri a fait tombé le tenant du titre allemand à l'occasion de la première rencontre de la phase de poules dans le groupe F (0-1).

Les champions du monde ne restent évidemment pas les bras croisés.

Exilé au Mexique depuis 2015, du côté des Tigres de Monterrey, l'ancien marseillais André-Pierre Gignac a affiché son soutien aux coéquipiers de Chicharito au coup de sifflet final. Nous avions pourtant évoqué les problèmes, comme les pertes de balles faciles et le manque de couverture derrière.

L'Allemagne, qui avait gagné ses matches inauguraux lors des sept derniers Mondiaux, devra vite digérer la désillusion avant d'affronter la Suède et la Corée du Sud, les deux autres équipes du groupe F, qui restent théoriquement à sa portée.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL