Le Béarn touché par des inondations — Pyrénées-Atlantiques

Xavier Trudeau
Juin 14, 2018

Les fortes pluies orageuses, qui traversaient ce lundi les Pays de la Loire et l'est de la Bretagne, "vont revenir en fin de nuit prochaine (ce mardi matin, NDLR) sur le Sud-Ouest, avec des intensités particulièrement soutenues sur le sud des Landes, les Pyrénées-Atlantiques puis les Hautes-Pyrénées", indique le bulletin météorologique.

Selon Météo France, l'essentiel de l'épisode pluvieux est passé. Dans le sud et sud-est du département, le plus touché, un camping de la commune d'Aire-sur-Adour a été évacué, et des forains étaient en cours d'évacuation, selon la préfecture. La grotte de Lourdes ainsi que les piscines dans lesquelles s'immergent les pèlerins ont été fermées en raison de la crue du Gave de Pau. Un paysage de désolation. "La décrue a commencé avec à peu près 5 cm par heure. l'eau est montée jusqu'à 1,60 m. Je suis arrivé en 1963 à Salies-de-Béarn et jusqu'alors notre maison n'avait jamais été inondée", a raconté Armand Bourgeois, 62 ans, qui habite une maison du XIIe siècle en plein centre.

Des personnes évacuées sur des canots de sauvetage à Salies-de-Béarn.

Juste avant l'aube, c'est la commune de Mourenx, près de Pau, qui a été touchée. L'école du bourg a été fermée et une cinquantaine d'habitations, soit près de cent personnes, ont été évacuées par précaution ainsi qu'un lotissement à Izeste. À Pau, 102 millimètres sont tombés, soit l'équivalent de cinq semaines de précipitations. Dans un quartier en périphérie de Pau, Ousse-des-Bois, l'eau a pénétré dans quelques maisons, et six personnes au total, de trois foyers, ont été évacuées et rélogées, selon Jean-Pau Brin, adjoint au maire chargé des travaux.

Tôt mercredi matin, 1 870 foyers étaient privés d'électricité dans les Pyrénées-Atlantiques, et les équipes techniques d'EDF sur le terrain prévoyaient une reconnexion dans le courant de la journée, selon la préfecture. Une vingtaine de routes départementales ont été coupées. Dans les rues de Salies-de-Béarn (Pyrénées-Atlantiques), mercredi 13 juin, un véritable torrent déferle avec puissance.

Des voitures ont été emportées par les eaux.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL