Le patron placé en garde à vue et remplacé — Audi

Xavier Trudeau
Juin 20, 2018

Le parquet a donc estimé qu'il y a un vrai risque de dissimulation et de manipulation des preuves nécessaires à l'établissement de la vérité, ce qui justifie la mise en détention de celui qui pourrait très vite ne plus être le patron d'Audi.

"Nous devons trouver une solution pour la direction d'Audi durant son absence", a rapporté une source au fait des discussions.

Le Néerlandais Bram Schot, transfuge de Daimler arrivé chez VW en 2011, est depuis l'an dernier responsable des ventes chez Audi. La compagnie a refusé de partager des détails concernant ses enquêtes internes, même si quantité de travailleurs et de cadres ont été congédiés au cours des trois dernières années en relation avec cette affaire. L'arrestation fait suite au scandale du Dieselgate qui secoue le groupe Volkswagen, depuis 2015.

En ce jeudi 3 Mai 2018 fichier photo, Rupert Stadler, directeur général de Audi AG, assiste à l'assemblée générale des actionnaires de la Volkswagen société par actions à Berlin, en Allemagne. Le scandale des moteurs diesel truqués vient donc de faire une nouvelle "victime" au sein de la compagnie.

Les États-Unis ont déposé en mai une plainte au pénal contre l'ancien président du directoire de VW, Martin Winterkorn, mais il est peu probable que ce dernier se retrouve devant la justice américaine, car l'Allemagne n'extrade pas ses ressortissants vers des pays extérieurs à l'Union européenne. Munich les procureurs ont déclaré Stadler Valables résidence privée a été perquisitionné lundi, juin 11 avec celle d'un autre chef de la division dont le nom n'a pas été libéré.

Audi et VW ont confirmé l'arrestation de Rupert Stadler et ont redit qu'il bénéficiait de la présomption d'innocence. Le PDG de la marque de luxe est soupçonné d'avoir autorisé et couvert des pratiques de fraudes à grande échelle pour permettre à ses moteurs diesel de passer les tests antipollution avec succès.

VW a provisionné quelque 26 milliards d'euros pour couvrir les conséquences du dieselgate et a investi des milliards d'euros dans les véhicules électriques pour reconstruire sa réputation.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL