Le tabac, une des principales causes de maladies cardiovasculaires — OMS

Evrard Martin
Juin 2, 2018

Le Centre hospitalier de Cornouaille Quimper-Concarneau se mobilise et propose une journée de sensibilisation du grand public jeudi 31 mai.

La Journée mondiale sans tabac 2018 coïncide avec une série d'initiatives et d'occasions mondiales visant à lutter contre l'épidémie de tabagisme et son impact en matière de santé publique, particulièrement en provoquant la mort et la souffrance de millions de personnes dans le monde.

La Journée mondiale sans tabac portera cette année sur le tabagisme et les maladies cardiovasculaires. En effet, le tabagisme est l'une des causes principales du développement de ces maladies.

Les risques liés aux accidents vasculaires cérébraux, les cardiopathies coronariennes et les maladies vasculaires périphériques sont nettement amplifiés par la consommation de tabac et par le tabagisme passif.

Le tabagisme est un facteur de risque cardiovasculaire majeur. Le vapotage a donc bien toute sa place dans les stratégies de lutte contre le tabagisme. Ces objectifs ne sont pas encore unanimement suivis. Selon lui, la consommation de tabac et l'exposition à la fumée sont à l'origine de près de 12 % des décès causés par les cardiopathies.

On estime à un milliard de personnes le nombre de fumeurs dans le monde, dont 80% vivent dans les pays à faible revenu ou à revenu intermédiaire. Ainsi, "il n'existe aucune aide au sevrage dans un quart des pays à revenu faible ".

"Le PNLT travaille avec le ministère de l'Education dans la lutte contre le tabac".

"Le tabac n'attend pas pour faire peser un danger sur le cœur et les artères".

Plus du tiers des cigarettes fumées dans le monde le sont en Chine. Cependant, l'élan s'est essoufflé au début des années 2000 (avec notamment une politique fiscale qualifiée "d'erratique " par les spécialistes) et une stagnation du nombre de fumeurs a été déplorée. Un chiffre qui en dit long sur l'engouement autour de ce mode alternatif. Santé Publique France a annoncé 26,9% de prévalence tabagique en 2017 contre 29,4% en 2016. C'est le niveau le plus bas depuis deux décennies. De nombreux autres signaux positifs s'observent. Le tabac fumé est également délétère pour nos poumons.

6 millions d'européens ont arrêter de fumer grâce à la " Vapotte " (1 million en France)! Mois sans tabac: un tabac!

Concernant cette opération, plusieurs données suggèrent une efficacité certaine.

D'après l'OMS, l'Europe compte de moins en moins de fumeurs: Près d'un sur trois en 2010, il devraient être moins d'un sur quatre en 2025.

Prix: mettre le paquet!

Le gouvernement prévoit une élasticité de -0,75 (...) alors que l'élasticité observée dans le passé n'a jamais été inférieure à -0,5. "Les prix et taxes appliqués sur les produits du tabac au Bénin connaîtront aussi une hausse progressive en fonction du coût de l'inflation tel que prescrit par la loi en vigueur", a promis le ministre Seidou dans un message transmis à la presse. Enfin, la lecture des différentes études du BEH met en évidence que les actions à adopter parallèlement sont très diverses.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL