Les Américains: La punk attitude de Melania Trump

Claudine Rigal
Juin 23, 2018

Après plusieurs jours de polémique aux Etats-Unis, la First lady a toutefois surpris en allant jusqu'à se rendre jeudi dans un refuge du Texas, près de la frontière mexicaine, qui accueille des mineurs en situation irrégulière.

Le scandale autour de la séparation de force d'enfants et de parents latino-américains entrés illégalement aux États-Unis, est un autre dossier qui occupe le Président américain.

"Depuis combien de temps êtes-vous là?"

" Ils ont peur sans leurs familles", a souligné jeudi la Première dame après avoir rencontré les enfants d'un refuge de McAllen, grande ville texane, qui lui avaient écrit " Bienvenue " sur un drapeau américain. Prompt à tweeter, Donald Trump est lui-même intervenu en affirmant dans un tweet que sa femme avait en fait voulu parler "des médias Fake News".

Quand retrouveront-ils leurs familles? "Je suis ici pour en savoir plus" sur le centre "et je voudrais aussi vous demander comment je peux aider (.) à réunir les enfants et leurs familles le plus vite possible", a-t-elle déclaré sur place. La plupart sont des adolescents qui ont fait le voyage seuls depuis ces pays rongés par la violence. Six ont été séparés de leurs parents.

"Quand ils arrivent ici ils sont souvent très bouleversés", a confié un responsable.

"Et je vous remercie pour votre dur travail, la compassion et la gentillesse que vous leur donnez en ce moment difficile", a ajouté Melania Trump, qui a passé plus d'une heure à rencontrer les élèves. Depuis, tout le monde ne parle plus que de ça: de sa veste kaki Zara à 39 dollars, avec l'inscription: "Je m'en fiche complètement, et vous?". Un choix qui a suscité la stupéfaction et enflammé les réseaux sociaux. Cela ne l'a cependant pas empêchée de porter la même veste à la sortie de l'avion, à son retour à Washington.

Toujours est-il que l'on s'interroge et que les déclarations du porte-parole de la Première dame n'y changent rien.

Le jour même, médias et ONG ont en effet remarqué le message inscrit sur la veste et ne se sont pas privés pour réagir. Le Centre héberge des enfants de migrants, à McAllen, au Texas le 21 juin 2018.

Tentant d'agir de son côté sur ce sujet brûlant, le Congrès a une nouvelle fois buté sur l'immigration, avec le report jusqu'à la semaine prochaine d'un vote clé sur une loi censée mettre un terme définitif aux séparations et réformant plus largement le système. Le premier, reflétant les positions les plus dures du parti, a été rejeté, comme attendu.

Fidèle à ses habitudes, Donald Trump a clarifié les choses sur Twitter.

Mais dans le camp démocrate, beaucoup ont dénoncé le "mensonge" de Melania, puisqu'elle attribuait comme son mari la responsabilité de cette politique aux démocrates autant qu'aux républicains. "Les républicains continuent d'être complices des atrocités de" Donald Trump, a asséné leur cheffe à la Chambre, Nancy Pelosi.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL