L'explosion d'une bombe lacrymogène fait presqu'une vingtaine de morts par asphyxie — Caracas

Claudine Rigal
Juin 18, 2018

"Une bagarre a éclaté aux premières heures du matin, et une des personnes impliquées a lancé une bombe lacrymogène qui a entraîné un mouvement de foule ", a déclaré Nestor Revero.

Le mouvement de foule s'est déclenché après qu'une personne a lancé une grenade lacrymogène lors d'une bagarre. 500 personnes se trouvaient alors la salle des fêtes, a précisé le ministre.

Au total, 500 personnes se trouvaient dans cette salle, a précisé le ministre, au cours d'une intervention télévisée.

Huit mineurs figuraient parmi les morts.

Le drame s'est produit lors d'une fête organisée pour célébrer la remise de diplômes à des jeunes lycéens dans la paroisse civile d'El Paraiso.

Sept arrestations ont été effectuées.

Selon les données actualisées fournies par le portail Universal, 21 personnes ont trouvé la mort dans l'incident qui s'est produit dans le club Los Cotorros, à Caracas, où un individu a fait exploser une grenade lacrymogène.

Le ministre a annoncé que sept personnes avaient été arrêtées dans la foulée, dont deux mineurs, l'un d'eux étant celui qui aurait lancé la grenade lacrymogène.

" L'espace n'est pas si grand, et cela ne devrait pas être autorisé", a-t-il dit. Selon Jesus Armas, un conseiller municipal de l'opposition, d'autres incidents ont déjà eu lieu à cet endroit, fréquemment utilisé par la communauté équatorienne pour des fêtes et des rassemblements politiques.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL