L'UE va plafonner le prix des appels entre Etats-membres

Xavier Trudeau
Juin 8, 2018

Les appels ainsi que les envois de SMS sont partis pour voir leurs tarifs plafonnés, selon le vœu du Parlement européen et des États membres. Le texte, qui n'en est encore qu'à ses points préliminaires, sera applicable entre les pays de la zone européenne.

Après la suppression des frais de roaming, la Commission européenne s'attaque à la surfacturation des communications entre pays de l'UE. L'accord a été ratifié dans la nuit de mardi à mercredi après 12 heures de négociations.

L'accord prévoit également des mesures afin d'accélérer le déploiement de réseaux très haut débit fixe, tels que la fibre optique, en intégrant notamment la possibilité de faire du co-investissement afin de réduire la facture pour les opérateurs, une pratique déjà en partie adoptée en France. D'après l'instance, les prix étaient souvent disproportionnés. Pourquoi? Ils estiment que l'Europe se focalise sur une mesure inutile parce que les Européens utilisent de plus en plus des services passant par Internet (comme WhatsApp et Facebook Messenger) pour communiquer et se reposent beaucoup moins sur les appels et SMS traditionnels.

Chaque pays a ses particularités mais pour des députés européens et des associations de consommateurs, la barque était globalement bien trop chargée par les opérateurs. "Aujourd'hui nous avons décidé de plafonner les prix si vous appelez ou envoyez un SMS depuis votre pays vers un autre pays de l'UE", s'est réjoui une députée impliquée dans les négociations, Miapetra Kumpula-Natri, dans un message sur Twitter. Par exemple, un Français appelant depuis chez lui vers l'Espagne est actuellement surtaxé, contrairement à un Français appelant d'Espagne vers chez lui.

L'accord doit être approuvé à la fois par les Etats membres et le Parlement avant d'être adopté.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL