Mondial 2018: neuf joueurs mexicains épinglés pour une orgie sexuelle

Solenn Plantier
Juin 8, 2018

D'après ESPN, Rafael Marquez qui va égaler le record de participation en Coupe du Monde avec son cinquième tournoi en Russie était très agacé envers ses coéquipiers, par rapport à l'image renvoyé avant le prestigieux tournoi.

Mais l'affaire fait grand bruit sur les réseaux sociaux, et arrive au plus mauvais moment dans la préparation pour la Coupe du Monde.

Neuf joueurs mexicains, qui font parti de l'équipe nationale pour le Mondial 2018 en Russie, ont participé à une fête en compagnie d'une trentaine de prostituées. Selon le magazine people TVNotas qui a révélé l'affaire, cette "orgie sexuelle de 24 heures" s'est déroulée le week-end dernier, du samedi 2 juin à 22h jusqu'au dimanche 3 juin à 16h, dans une résidence privée de la capitale Mexico. Pourtant, aucune sanction ne sera prise à l'encontre des protagonistes: "Ils n'ont manqué aucun entraînement" et ils ont organisé cette fête "sur leur temps libre". Parmi les autres participants, on retrouve le buteur du Benfica Lisbonne Raul Jiménez, les frères Jonathan et Giovani dos Santos du Los Angeles Galaxy ainsi que le défenseur Carlos Salcedo et le milieu de terrain Marco Fabian, tous les deux à l'Eintracht Francfort. "Ce sont les risques que l'on prend avec la liberté", a-t-il commenté. Cantu se dédouane totalement des actes commis par les joueurs.

Les Mexicains sont-ils coutumiers du fait? Après leur succès en match amical contre l'Écosse (victoire 1-0), plusieurs joueurs de la sélection mexicaine ont profité de leurs jours de repos pour passer la soirée avec des escort-girls. Ils avaient alors du payer une amende. Les joueurs concernés avaient alors été sanctionnés d'une amende ainsi que de six mois de suspension. Des joueurs mexicains avaient eu recours à des prostituées à Quito (Équateur), peu de temps avant leur voyage en Argentine pour la Copa America.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL