Nike refuse de chausser l'Iran pour la Coupe du monde

Solenn Plantier
Juin 12, 2018

Avec la Coupe du monde de foot, la politique s'invite une nouvelle fois dans le sport. Invoquant le respect des sanctions américaines visant la république islamique, l'équipementier américain Nike a en effet refusé de fournir aux joueurs de l'équipe nationale d'Iran des chaussures pour la Coupe du monde de football.

Les footballeurs iraniens vont-ils suivre les pas de leurs prédécesseurs indiens, forfaits au Mondial 1950 car la Fifa leur avait interdit de jouer pieds nus? "Les sanctions applicables à Nike sont en place depuis de nombreuses années et sont inscrites dans la loi", a précisé un porte-parole. Jusqu'à récemment, des autorisations étaient pourtant délivrées par le pouvoir américain leur permettant de passer des accords commerciaux avec l'Iran, mais la décision de Donald Trump de sortir de l'accord nucléaire signé en 2015 entre l'Iran et les grandes puissances internationales a changé la donne et les Etats-Unis ont durci l'embargo.

" Les joueurs s'habituent à leur équipement de sport et il n'est pas juste de les changer une semaine avant ces matches importants", a déclaré l'entraîneur, soulignant que Nike est le chausseur historique de l'équipe iranienne. L'administration Trump a alors rétabli l'intégralité de ses sanctions imposées à Téhéran, menaçant les entreprises américaines comme Nike (mais aussi d'autres pays) qui commercent avec le pays. Une chose est sûre: ils ne devraient pas avoir de problèmes avec leurs maillots, fabriqués par la marque allemande Adidas.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL