Non, le T-Rex ne pouvait pas tirer sa langue

Alain Brian
Juin 24, 2018

La comparaison de l'os lingual de nombreux fossiles de dinosaures avec des animaux actuels laisse penser que leur langue restait collée au plancher buccal, comme chez les alligators. Impossible pour eux de tirer la langue, tout comme aujourd'hui les alligators. Ces conclusions proviennent d'une étude menée par la chercheuse Julia Clarke, de l'université du Texas à Austin, et ses collègues Zhiheng Li et Zhonghe Zhou, de l'Académie chinoise des sciences.

Les trois paléontologues ont scruté avec attention une dizaine d'espèces vivantes de reptiles et d'oiseaux, réalisant des scanners de leur tête, disséquant parfois les spécimens pour étudier la structure de leur langue.

La clé se trouve dans un os en particulier, l'os "hyoïde", qui se trouve à la base de la langue. Il est situé chez l'homme au-dessus du larynx, sous la base de la langue. En effet, la langue du T-Rex était en réalité collée au fond de sa gueule, comme chez l'alligator, et non pas tirée comme les lézards. Ils sont courts, simples et reliés à une langue qui n'était donc pas très mobile. C'est notamment le cas de l'un des cousins du T. rex qu'ils ont étudié.

Les dinosaures ne pouvaient pas sortir leur langue comme des lézards, assure une étude.

Il existe néanmoins quelques exceptions. La mobilité de la langue devait présenter un avantage évolutif majeur pour mâcher longuement les végétaux et favoriser la digestion. Par exemple à l'inverse, les ptérosaures, des dinosaures volants, avaient de leur côté des os d'une grande diversité. "Si vous ne pouvez pas utiliser une main pour manipuler une proie, la langue peut devenir beaucoup plus importante pour manipuler la nourriture", ajoute le chercheur.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL