Pékin dénonce la "volte-face" américaine — Commerce

Xavier Trudeau
Juin 2, 2018

La Chine va abaisser ses droits de douane sur une série de biens de consommation, dans l'habillement, les cosmétiques, l'électroménager et la remise en forme, a annoncé mercredi le gouvernement chinois.

Ce changement d'attitude de Washington intervient alors que le secrétaire américain au Commerce Wilbur Ross effectuera de samedi à lundi un nouveau déplacement à Pékin pour poursuivre les discussions.

L'administration Trump avait alors évoqué des mesures punitives contre des importations chinoises d'un montant de quelque 50 milliards de dollars et des restrictions des investissements chinois afin de mettre un terme à ce qu'elle affirme être la concurrence "déloyale" de Pékin et le "vol de propriété intellectuelle".

Les Etats-Unis avaient annoncé le 19 mai un armistice entre les deux pays, à travers un accord suspendant les hausses de tarifs douaniers annoncées.

Donald Trump, qui avait fait du commerce chinois l'une des cibles de sa campagne électorale, exige de Pékin qu'il réduise de 200 milliards de dollars par son excédent vis-à-vis des Etats-Unis.

Toujours prompt à déstabiliser son adversaire, le président américain a enfourché un autre cheval de bataille avec les obstacles aux investissements étrangers en Chine et notamment les transferts de technologie imposés.

Pékin est déterminé à faire valoir les intérêts de l'État et du peuple chinois, a indiqué le ministère chinois du Commerce dans une déclaration, ajoutant que la décision de Washington en violation des accords commerciaux sino-américains était tout à fait attendue.

La présidence américaine a rendu public mardi le planning de la mise en place des mesures visant Pékin.

La Chine avait ainsi levé une mesure antidumping prise contre les importations de sorgho américain avant d'annoncer, il y a exactement une semaine, la réduction, dès le 1er juillet, de ses droits de douane de 25% à 15% sur les voitures.

Selon la Banque mondiale, ces sanctions frapperaient des produits représentant 11,5% des exportations chinoises aux Etats-Unis et 2,2% des exportations totales de la Chine l'an dernier.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL