Rémy Grosso à l’hôpital pour des examens — XV de France

Solenn Plantier
Juin 13, 2018

"La blessure est assez grave, (le plaquage) a été fait de manière dangereuse et illégale" a estimé Brunel.

"Hier, j'avais dit qu'il me paraissait dangereux et illicite. Je suis également désolé de ne pas avoir pu te voir après le match, comme avant notre départ (pour Wellington) mais j'espère qu'on se croisera bientôt, mec".

Les examens passés samedi soir "révèlent une fracture du sinus frontal et ethmoïdal, nécessitant une période de soins et d'observation avant d'envisager son retour en France", est-il précisé dans le communiqué.

"Il reste avec le groupe France jusqu'à ce que lui soit donné l'accord médical lui permettant de prendre l'avion pour rentrer", est-il ajouté.

Rémy Grosso, auteur du seul essai français (7e), a été remplacé à la 59e minute par Gaël Fickou après avoir été pris en tenaille par le troisième ligne Sam Cane et le pilier droit Ofa Tu'ungafasi, épaule dans la tête, sanctionné d'une pénalité. Son forfait aurait pu être couvert par Djibril Camara. Après avoir contribué à blesser l'ailier du XV de France Rémy Grosso au visage, lors de la rencontre entre la France et la Nouvelle-Zélande samedi 9 juin, le All Black Ofa Tuungafasi a présenté ses excuses au joueur de Clermont sur Twitter, dimanche. Ces derniers, désormais réserve officielle du XV de France, affronteront les Crusaders vendredi prochain (9h35) à Christchurch, puis les Highlanders le 22 juin (9h35) à Invercargill.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL