Tour d'Italie: Pinot "en observation" à l'hôpital d'Aoste

Solenn Plantier
Juin 1, 2018

Froome termine ce Giro avec une avance de 46 secondes sur le tenant du titre, le Néerlandais Tom Dumoulin (Sunweb), et 4:57 sur le Colombien Miguel Angel Lopez (Astana) qui termine également meilleur jeune.

Dans la station située au pied du Cervin, au la victoire d'étape est revenue à Mikel Nieve, lieutenant du Britannique Simon Yates jusqu'à la défaillance du Britannique vendredi. Vainqueur de son quatrième Tour de France en juillet dernier, puis de la Vuelta dans la foulée en septembre, le Britannique a remporté huit mois plus tard le Giro, ce qui lui permet ainsi de rentrer dans le cercle très fermé des coureurs ayant remporté les trois Grands Tours: Jacques Anquetil, Felice Gimondi, Eddy Merckx, Bernard Hinault, Alberto Contador et Vincenzo Nibali. Richard Carapaz s'est assuré la 2e place devant Thibaut Pinot. Dumoulin a attaqué à Froome à plusieurs reprises dans l'ultime ascension du Giro, la montée vers Cervinia. Mais le quadruple vainqueur du Tour de France a répliqué à chaque fois, sans jamais paraître en difficulté. Il occupe la 20e position au classement général. Il lui reste à franchir la ligne d'arrivée dans cette étape favorable aux sprinteurs. Là-encore, durant les deux dernières heures de la course, la chaîne sportive a occupé le leadership national avec une arrivée suivie par 1.3 million de passionnés et une moyenne de 10.7% de part d'audience durant toute l'étape. Après un tour de force en solitaire avec la récupération du maillot de rose de leader, le Britannique Christopher Froome a assommé la concurrence.

Nieve s'est dégagé dans la partie la plus raide de Saint Pantaleon, à 32 km de l'arrivée.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL