Trump annonce de nouveaux tarifs douaniers sur les importations chinoises

Xavier Trudeau
Juin 16, 2018

Le président américain Donald Trump a annoncé l'imposition de tarifs douaniers de 25 % sur 50 milliards de dollars d'importations chinoises " contenant des technologies très importantes sur le plan industriel ". La tension est montée ce vendredi 15 juin entre les deux géants, après que le président américain a annoncé l'imposition de tarifs douaniers de 20% sur 50 milliards de dollars d'importations chinoises.

Ces annonces ne sont pas une surprise puisque fin mai, la Maison-Blanche avait annoncé qu'elle préparait toujours des mesures punitives contre la Chine, malgré un "consensus" trouvé le 19 mai à l'issue d'âpres négociations d'abord à Pékin, puis à Washington.

Ces surtaxes sont essentielles pour prévenir de nouveaux transferts abusifs de technologie et de propriété intellectuelle américaines vers la Chine, ce qui contribuera à protéger l'emploi aux Etats-Unis.

"Ma grande amitié avec le président chinois Xi et la relation de notre pays avec la Chine me sont très chères. Cependant, le commerce entre nos nations, est très inéquitable, depuis très longtemps", s'est justifié Donald Trump dans un communiqué. Cela comprend des biens liés au plan Made in China 2025 destiné à dominer les industries de haute-technologie émergentes qui doivent alimenter la croissance économique future de la Chine, mais qui pèse sur la croissance économique des Etats-Unis et de nombreux autres pays. "Cette situation ne peut plus durer", a poursuivi le chef d'État américain qui met en avant les pratiques commerciales "déloyales" mises en place par la puissance chinoise. "Nous ne voulons pas d'une guerre commerciale, mais nous devons riposter", a fait savoir le ministère chinois du Commerce, en promettant d'imposer des droits de douane d'une "ampleur et d'une intensité similaires" sur les produits américains importés. Une partie de ces droits de douane, portant sur un montant de 34 milliards de dollars de produits américains, dont les produits agricoles et l'automobile, entreront en vigueur le 6 juillet, indique l'agence Chine nouvelle. L'application des droits sur les produits restants sera annoncée à une date ultérieure, précise-t-elle.

La Chine a concrétisé samedi ses mesures de rétorsion dans le différend commercial qui l'oppose aux Etats-Unis.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL