Un détenu se donne la mort — Attentat de Nice

Claudine Rigal
Juin 13, 2018

Le vendredi 8 juin, Aleksander H. s'est donné la mort dans sa cellule de Fleury-Mérogis, où il était incarcéré depuis décembre 2016, rapporte Libération.

"Chercher de l'aide n'est pas un aveu de faiblesse!"

N'hésitez pas à téléphoner, notamment aux structures suivantes: "La Main Tendue" (composer le 143), la "Ligne d'aide pour jeunes" (composer le 147), "Malatavie Ligne Ados" (HUG - Children Action), 022 372 42 42.

Il aurait eu un rôle dans la fourniture d'armes au terroriste Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, l'auteur du terrible attentat du 14-juillet 2016 à Nice. Incarcéré à la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis, la plus grande d'Europe, il a été retrouvé mort, pendu dans sa cellule avec un lacet.

Il était mis en examen pour complicité d'association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste et pour infraction à la législation sur les armes en lien avec une entreprise terroriste. Il est poursuivi pour " association de malfaiteurs terroriste criminelle ". Sa détention provisoire avait été prolongée le 5 juin dernier.

Il s'agit du deuxième détenu incarcéré pour des faits de terrorisme qui se suicide en détention.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL