Un sexagénaire frôle la mort après avoir ingurgité une pastille de javel

Evrard Martin
Juin 30, 2018

Cette erreur a failli lui coûter, elle lui a en tout cas occasionné de terribles souffrances. Un suisse de 65 ans a frôlé la mort après avoir avalé une pastille de javel au lieu d'un antidouleur, rapporte ce jeudi 21 juin la revue BMJ case report. Malheureusement, l'homme a ingéré une pastille de javel solide, raconte Dr Caroline Boonekamp de l'hôpital de Genève.

L'homme a été nourri et a respiré par un tube durant deux semaines avant de pouvoir regagner son domicile. Immédiatement, il ressent une sensation de brûlure dans sa bouche et dans sa gorge et se met à tousser, lui permettant de recracher une partie du cachet.

Il se rend toutefois aux urgences à Genève où un puissant antidouleur lui est administré. Son état va alors gravement se dégrader.

Il s'est rendu lui-même aux urgences où il n'arrivait plus à parler ni à respirer. Des examens ont révélé un œdème du larynx et une nécrose des cordes vocales, poussant les équipes à opérer l'homme en urgence.

Il parviendra finalement à se sortir de cette mésaventure après deux semaines de soins intensifs. Très irritant pour la peau, elle peut également dégager des émanations toxiques quand elle est mélangée avec des acides voir avec de l'eau chaude.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL