Une sénatrice française arrêtée — Élections en Turquie

Xavier Trudeau
Juin 25, 2018

Les trois membres du Parti communiste français arrêtés dans la province turque d'Agri, où ils étaient venus observer le déroulement des élections à l'invitation d'un parti pro-kurde, ont été relâchés à la fermeture des bureaux de vote, a indiqué à l'AFP l'un d'entre eux.

"La délégation du PCF (Parti communiste français) qui séjourne en Turquie à Agri comme observateur des élections présidentielle et législatives a été arrêtée et ses membres ont comparu ce dimanche matin devant le procureur de la République", peut-on lire dans un communiqué du Parti communiste français. "Nous avons été arrêtés à 10h30 et retenus à la gendarmerie jusque 17h, à la fin des opérations de vote". Une agence turque d'information assure que les trois membres du Parti communiste se seraient fait passer pour des observateurs de l'OSCE sans avoir d'accréditation. Jointe par France Info, la sénatrice Christine Prunaud explique que "les gendarmes ont affirmé que c'était pour une vérification de papiers d'identité, mais on se doutait que c'était notre présence pendant les élections qui les dérangeait".

Cette délégation du PCF était composée de la sénatrice des Côtes-d'Armor Christine Prunaud, membre de la commission des Affaires étrangères du Sénat, de Hulliya Turan, secrétaire départementale communiste du Bas-Rhin, et de Pascal Torre, membre du secteur des relations internationales du PCF.

Les émissaires du PCF étaient sur place pour "une mission d'observation de nature citoyenne comme cela se fait dans d'autres pays", afin de s'assurer qu'aucune fraude n'était commise, car "il y a eu des doutes lors des précédentes élections sur la sincérité du scrutin". "Le PCF condamne ces méthodes qui ne font que le renforcer résolument à rester aux côtés des démocrates de Turquie qui entendent mettre un terme à la dictature de R. T. Erdogan ".

Le chef de l'Etat Recep Tayyip Erdogan brigue un nouveau mandat aux pouvoirs renforcés et une opposition galvanisée, sur fond de difficultés économiques. Ses opposants dénoncent des tentatives de fraude électorale.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL