Walt Disney renchérit sur Fox après l'offre de Comcast

Xavier Trudeau
Juin 20, 2018

Selon CNBC, Disney n'aurait en effet pas peur de mettre la main au portefeuille pour contrer la nouvelle - et alléchante - offre de rachat de Comcast, qui s'élève quant à elle à 65 milliards de dollars.

Walt Disney a annoncé mercredi qu'il avait relevé son offre sur une grande partie des actifs du groupe de médias et de divertissement 21st Century Fox, à 71,3 milliards de dollars, avec désormais environ la moitié du paiement en numéraire et la moitié en actions. Les propositions des deux côtés ne sont pas d'acquérir l'ensemble de l'organisation Fox, mais principalement le studio de cinéma et de télévision Twentieth Century Fox, les droits sur les films, des réseaux câblés aux États-Unis, et des actifs internationaux tels que Sky, Star India et une participation d'un tiers dans Hulu.

La chaîne de télévision câblée américaine Fox New, le Wall Street Journal et l'agence d'informations DowJones, autres propriétés de la famille Murdoch, ne font pas partie des actifs à vendre.

En outre, la Silicon Valley dispose d'un avantage certain: grâce aux données personnelles des utilisateurs stockées sur ses plateformes, elle est en contact direct avec le public et en sait long sur ses goûts et ses habitudes, ce qui lui permet par exemple d'adapter les contenus qu'elles proposent. Cette nouvelle proposition de Mickey est un mélange de numéraires et d'actions, les actionnaires de la Fox pouvant choisir d'accepter jusqu'à 50% de la transaction en espèces.

À Wall Street, le titre Disney gagnait 0,85% dans les premiers échanges, tandis que l'action Fox bondissait de 6,16%, les investisseurs pariant sur un relèvement de l'offre de Comcast (+0,05%). Mais la décision récente d'un juge de valider ce mariage a changé la donne, et donné des ailes à Comcast pour repartir à l'assaut du groupe de Rupert Murdoch.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL