Yann Moix lâche des indices sur son remplaçant — "ONPC"

Pierre Vaugeois
Juin 10, 2018

POLÉMIQUE Profitant d'un passage sur le plateau de RMC/BFM TV, Yann Moix a tenu un discours piquant jeudi sur la naturalisation de Mamoudou Gassama par Emmanuel Macron... Depuis cette annonce, le mystère reste entier sur son successeur.

L'écrivain et réalisateur est d'abord revenu sur le parcours de ce Malien sans-papier, parcours selon lui beaucoup plus héroïque et dangereux que sa désormais célèbre escalade d'un immeuble: "L'héroïsme de Mamoudou Gassama n'est pas d'avoir sauvé un enfant d'un immeuble du 4ème étage, son héroïsme est d'avoir traversé le désert libyen, de s'être fait supplicié dans des geôles à ciel ouvert en Libye, d'avoir traversé la Méditerranée ...". Le nom de Claire Chazal, un temps envisagé, a été écarté. Laurent Ruquier a dévoilé quelques pistes ces dernières semaines en affirmant notamment qu'il souhaitait "quelqu'un qui affirme ses opinions, plus qu'un journaliste à qui l'on demande une certaine neutralité". "C'est une excellente journaliste, elle est très calée en culture, mais ce n'est pas le profil que l'on recherche".

Dans une longue interview paru dans Paris Match en mai dernier, Yann Moix avait dit que " Raphaël Enthoven aurait été un bon candidat ", mais qu'il aurait " soufflé un autre nom à Ruquier", qui l'avait " aussi en tête ". C'est en ces termes que Yann Moix a répondu à Jean-Jacques Bourdin qui le questionnait sur le sujet ce matin sur RMC et BFMTV. "Si je vous le disais, je me ferais matraquer à mon tour", ironise celui qui dénonce la situation des migrants à Calais. L'année suivante, Léa Salamé étant appelée à prendre de nouvelles fonctions au sein de France 2, Yann Moix s'était vu collaboré avec la journaliste Vanessa Burggraf, remplacée l'année suivante par l'écrivaine Christine Angot.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL