Agression sexuelle sur une 3ème femme : Harvey Weinstein plaide non coupable

Pierre Vaugeois
Juillet 11, 2018

Le producteur disgracié - qui a été inculpé pour agression sexuelle sur deux femmes - a nié les accusations d'agressions sur une troisième femme dans la Cour Supreme de Manhattan, lundi (09.17.18) comme pour les deux premières accusations.

Le producteur américain Harvey Weinstein n'en démord pas et tient sa ligne de défense, ce lundi 9 juillet lors d'une nouvelle audience au tribunal de Manhattan, à New York. L'" acte sexuel forcé " dont il a été accusé le 2 juillet remonterait à juillet 2006, sur une femme dont l'identité n'a pas été précisée.

Les deux nouveaux chefs d'accusation portés contre lui pourraient le faire écoper d'une peine de prison à perpétuité. S'il est reconnu coupable de ces nouvelles accusations, l'homme de 66 ans ferait face à un minimum de 10 ans de prison, pouvant aller jusqu'à la prison à perpétuité.

Le producteur Weinstein qui était accompagné de son avocat Benjamin Brafman - avait déclaré qu'il n'avait jamais eu de relation non consente avec qui que ce soit. Arrivé à l'audience menotté et très pâle dans son costume sombre, Harvey Weinstein est en liberté surveillée moyennant un million de dollars de caution et le port d'un bracelet électronique depuis début juin. Des faits présumés étalés sur plusieurs décennies, annonce l'AFP.

"L'avocate de la troisième femme, Gloria Allred, spécialisée dans la défense des femmes victimes d'agressions sexuelles, a elle dénoncé la volonté apparente de Brafman d'aller jusqu'au procès". "Pour essayer de prouver le consentement, vous devrez appeler Weinstein à la barre pour qu'il dépose sous serment, ce qui voudrait dire qu'il serait soumis à un vigoureux contre-interrogatoire", lui a-t-elle lancé par communiqué interposé".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL