Alerte sur les infections sexuellement transmissibles

Evrard Martin
Juillet 20, 2018

Les infections sexuellement transmissibles ont explosé.

Selon France Info, en 2016, le nombre de personnes diagnostiquées pour une infection à chlamydia a été estimé à 267.097 (491 pour 100.000 habitants de 15 ans et plus), selon des chiffres dévoilés par l'agence sanitaire Santé publique France. Les infections à gonocoque sont, elles, passées de 15 000 en 2012 à 50 000 en 2016. Bien que les symptômes soient invisibles, ces infections peuvent entraîner des complications, comme des douleurs voire la stérilité.

Selon les donnés analysées par 4 000 laboratoires, les jeunes femmes de 15-24 ans sont les plus touchées par les infections à chlamydia (38% des cas diagnostiqués). En deuxième position, on retrouve l'Île-de-France (151 cas pour 100.000 habitants contre 71 dans le reste de la métropole). Les infections à gonocoque, elles, touchent davantage les hommes que les femmes (131/100.000 contre 55/100.000), sauf en Outre-mer. Toutefois, la hausse pourrait aussi s'expliquer en partie par une sous-estimation dans les études précédentes ainsi que l'évolution des tests, soulève Le Monde, qui précise toutefois par la voix de Florence Lot, responsable de l'unité VIH-Sida IST à Santé publique France, que " la prévalence élevée de ces infections chez les moins de 25 ans s'explique par un nombre de partenaires important, et un recours non systématique au préservatif ". Une campagne d'information pour promouvoir l'utilisation du préservatif a été lancé. Et d'assurer: " Dans les années à venir, on assistera même à une baisse des IST ".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL