Après le compromis migratoire en Allemagne, l'Autriche prête à "protéger" ses frontières

Claudine Rigal
Juillet 5, 2018

"Une chose est claire pour nous: nous sommes prêts à tous les scénarios et sommes prêts à prendre toutes les mesures nécessaires pour éviter des dommages non seulement à notre république mais aussi à la population autrichienne". Il se dit "prêt à prendre des mesures pour protéger nos frontières sud en particulier", celles avec l'Italie et la Slovénie.

Cet accord prévoit des mesures pour réduire l'immigration illégale dans le pays, et prévoit notamment de refouler vers l'Autriche les demandeurs d'asile arrivant en Allemagne qui ne peuvent être renvoyés vers leur pays d'entrée dans l'UE.

Pour tenter d'arrondir les angles avec son voisin autrichien, le ministre de l'Intérieur allemand, Horst Seehofer, se rendra à Vienne ce jeudi.

"Importance d'une protection européenne commune des frontières extérieures".

L'Autriche a pris la tête de la présidence tournante de l'UE. La question migratoire figure en tête de l'agenda autrichien.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL