Coupe du monde : la Belgique élimine le Brésil (vidéo)

Solenn Plantier
Juillet 7, 2018

Ce dernier a profité d'un centre de la gauche de Coutinho pour placer une tête à bout pourtant (76e). En vain: quand ce n'était pas la défense belge, c'était son gardien, Thibault Courtois, auteur d'au moins trois arrêts de grande classe. Seul Fernandinho remplacera Casemiro, suspendu, au milieu de terrain. Face à l'armada brésilienne composée de Neymar, Willian, Philippe Coutinho, ou encore Gabriel Jesus, les Diables Rouges ont des munitions.

A rappeler que le Brésil avait gagné 2-0 avec des buts de Rivaldo et Ronaldo dans la dernière demi-heure, avant de filer vers la victoire finale dans la Coupe du Monde de 2002. De Bruyne, sur coup franc, puis Kompany forçaient Alisson à la parade juste avant la pause sifflée sur ce sensationnel 0-2.

Tite effectuait déjà son troisième changement avec la montée au jeu de Renato Augusto à la 73e. Quelques minutes plus tard, l'attaquant de Manchester City a creusé l'écart d'une superbe frappe croisée (31e).

Mais en quarts, le Brésil a été surpris par la Belgique qui a scoré deux fois en première période avant de mettre les barbelés, lors du deuxième acte, pour ne pas se faire rejoindre au score. C'était au Mexique, en 1986. Les autres quarts de finale, samedi, sont Suède-Angleterre et Russie-Croatie. Une Belgique offensiveD'un point de vue offensif, les Belges guidés par des leaders techniques tels qu'Eden Hazard, Kevin de Bruyne et Dries Mertens, ils trouvent facilement la faille.

Si le stratège des Belges a été élu Homme du match, Thibaut Courtois mérite aussi une mention particulière. Dans le temps additionnel, Neymar tentait sa chance mais le portier de Chelsea s'envolait pour sauver son équipe, comme souvent dans cette rencontre (90e+4).

Le Brésil et la Belgique s'affrontaient à la Kazan Arena pour rejoindre les Bleus en demi-finales.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL