Découvrez les plus belles images de l'éclipse lunaire à travers le monde

Claudine Rigal
Juillet 29, 2018

Même si c'est l'hémisphère sud qui en profitera le plus, le nord et donc la Picardie ne seront pas en reste ce soir à partir de 19h30. Pendant 103 minutes, elle a été dans le cône d'ombre de la Terre, passant progressivement du gris au rouge. La dernière éclipse la plus longue, celle du XX siècle, remonte au 16 juillet 2000 (durée de 1h46m25s), quant à la prochaine il faudra patienter jusqu'au 09 juin 2123 (1h46m6s). Celui-ci ne laisse en revanche passer qu'une partie du spectre lumineux. C'est notre atmosphère terrestre qui va diffuser la lumière du Soleil sur la Lune. Et comme pour nos couchers de soleil, ce sera une lumière rougeâtre qui viendra illuminer sa surface. Et si cet événement n'est pas assez exceptionnel à votre goût, sachez que cette éclipse coïncidera avec un rapprochement maximal entre la Terre et Mars.

La planète Mars en opposition en 2003.

Que faut-il s'attendre à voir? La Lune s'était alors cachée pendant une heure et quarante-sept minutes.

Cette image de l’éclipse a été prise à Monthermé par Sébastien Bollich
Lyon : où et quand voir l'éclipse de lune ce vendredi soir ?

La planète rouge était déjà bien visible dans le ciel ces derniers jours, mais c'est donc à partir de ce soir que l'observation " à l'oeil nu " sera la plus prometteuse.

" C'est une éclipse lunaire". Loin d'être alors un simple spectacle, la Lune totalement éclipsée servait d'outil de mesure. Seuls les rayons aux ondes longues, qui tendent vers le rouge sur le spectre des couleurs, y parviendront.

Certes, il y a régulièrement des éclipses de Lune qui permettent d'admirer un astre de sang dans le ciel. Jumelles, lunettes et télescopes permettront d'en profiter encore plus. "En France, nous ne la verrons donc pas dans son intégralité, mais dans sa seconde moitié." . Il fera alors nuit noire en Belgique, le soleil se couchant à 21h36 et le crépuscule se prolongeant encore une petite demi-heure. Elle mettra encore une heure pour la quitter totalement, reprenant peu à peu toute la blancheur de son éclat habituel. "Toutefois, ce qui rend ce spectacle rare, c'est, outre sa durée exceptionnelle, le fait qu'il coïncide avec un autre événement cosmique, la présence de Mars au point le plus proche de la Terre d'ici jusqu'à 2050 à une distance de 57,6 millions de kilomètres". Pour les chanceux uniquement, car en Europe et en Inde notamment, les nuages ont gâché le spectacle. Cependant, dans plusieurs endroits à travers le monde, les conditions météorologiques ont malheureusement décidé de ne pas coopérer; tandis que dans d'autres, elles se sont montrées optimales.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL