Des casseurs sur les Champs-Elysées pendant les célébrations du titre

Claudine Rigal
Juillet 16, 2018

La fête a été quelque peu entachée ce dimanche soir sur les Champs-Elysées aux alentours de 22h.

Selon notre envoyé spécial, vers 23h30, des forces de l'ordre formaient un cordon autour du bâtiment et des tirs de gaz lacrymogènes répondaient aux jets bouteilles en verre. Ces affrontements ont précipité le départ du public et les Champs-Elysées se sont progressivement vidés.

À proximité, un partisan des Bleus vêtu du maillot tricolore répétait "C'est pas ça la fête, c'est pas ça la fête", en pleurs.

De la " fan zone " de la tour Eiffel jusqu'aux centre-villes de Lille, Lyon, Strasbourg ou Marseille en passant par le stade de Bordeaux et les places des villages, des millions de supporters ont laissé éclater leur bonheur au coup de sifflet de la finale remportée (4-2) face à la Croatie.

Plus tard, en fin de soirée, une petite surprise a eu le temps d'être concoctée puis projetée sur l'Arc de Triomphe, une fois la luminosité tombée.

Les incidents se poursuivaient vers 21H autour de la place de la République et du Pont de la Guillotière notamment, avec des feux de poubelles, du mobilier urbain endommagé et des échanges de projectiles entre forces de l'ordre et groupes de "casseurs".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL