Deschamps tance Dugarry — France

Solenn Plantier
Juillet 20, 2018

Le sélectionneur de l'équipe de France, Didier Deschamps, a parlé du cas Adrien Rabiot (PSG) par le biais du journal Le Parisien. Mais désormais, ile ne sont plus vraiment potes.

Sacré champion du monde, Didier Deschamps est revenu sur les reproches qui lui ont été adressés avant et pendant la Coupe du monde dans un entretien au Parisien. "Quand on franchit la ligne et qu'il n'y a pas un minimum de respect sur le plan humain, a-t-il soufflé dans le quotidien francilien". Dugarry ose dire que je prends la France en otage. "Parce qu'il faudra assumer son choix", avait lancé fin mai Christophe Dugarry à l'antenne de son émission, "Team Duga", au sujet de l'absence de Karim Benzema au sein des Bleus. On prend en otage l'équipe de France et c'est peut-être au détriment de l'intérêt collectif. "(.) Je valide la liste des 23, mais je trouve dommage que Benzema n'en fasse pas partie". Cela dépasse l'entendement. Il dit ce qu'il veut, il a son émission de radio. On a vécu des choses ensemble donc je sais qu'en termes d'état d'esprit, sincèrement, j'ai vu beaucoup mieux, a poursuivi Didier Deschamps. Mais bon, ce n'est pas grave. "J'ai 50 ans et je ne fais plus semblant", a rétorqué "DD". Le patron de l'équipe de France a assuré voir la majorité de ses autres partenaires de 1998, mais que "si (il) devait voir Duga", "ça ne serait même pas bonjour, bonsoir".

"Chacun d'entre vous, vous emprunterez des routes différentes mais vous serez liés à vie par cette coupe du monde". "C'est clair." Parfaitement clair.

Deschamps revient sur le cas Rabiot / News
Rabiot, Deschamps ne digère pas ! - Paris PSG

Autrement dit, le sélectionneur des Bleus n'a pas été impressionné par les performances de Rabiot sur la scène internationale (6 sélections). Mais ce qui m'a profondément déçu, c'est qu'il puisse avoir une telle attitude par rapport au maillot. "Je lui accorde le fait que ce n'est peut-être pas le seul responsable".

Deschamps s'attend-il à des excuses?

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL