Faire le ménage serait aussi nocif que fumer 20 cigarettes

Evrard Martin
Juillet 14, 2018

Les aérosols d'entretien équivaudraient par exemple, s'ils sont utilisés régulièrement, à fumer 20 cigarettes par jour sur une période de dix à vingt ans.

Si l'on savait globalement que l'exposition aux produits ménagers chimiques n'était pas bonne pour la santé, l'effet de l'exposition des poumons à ces produits n'avait pas vraiment été quantifié. C'est désormais chose faite, et c'est alarmant! D'après une étude norvégienne, publiée dans la revue American Journal of Respiratory and Critical Care Medicine, faire le ménage chez soi pourrait s'avérer être plus dangereux qu'il n'y paraît.

En cause, les sprays d'entretien ménager qui seraient aussi nocifs pour vos poumons que du tabac. Et les conséquences sont lourdes, la capacité respiratoire en est diminuée au bout de quelques années, de même que le volume expiratoire maximal par seconde. Ces deux variantes sont représentatives de la fonction respiratoire.

Les résultats des tests, effectués sur 6235 sujets suivis pendant plus de 20 ans, suggèrent que l'exposition aux agents chimiques liés aux activités ménagères constituent un risque de long terme pour la santé.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL