Goldman Sachs : qui est le nouveau PDG David Solomon ?

Xavier Trudeau
Juillet 20, 2018

Pour rappel, David Solomon vient d'être nommé PDG de Goldman Sachs, succédant ainsi à Lloyd Blankfein. Il est banquier en journée et se transforme en DJ à la nuit tombée.

La banque d'affaires Goldman Sachs a désigné mardi son nouveau PDG: il s'agit de David Solomon, un banquier connu à ses heures perdues sous le pseudonyme de DJ D Sol!

Ainsi, les activités de courtage ont déçu.

Arabie Emirats et Koweït à la rescousse de la Jordanie
Monde Arabie Emirats et Koweït à la rescousse de la Jordanie

Sur la forme, M. Solomon adoptera d'abord le costume de directeur général, la casquette de président du conseil d'administration restera sur la tête de M. Blankfein jusqu'en fin d'année et sera ensuite récupérée par M. Solomon. Lloyd Blankfein était aux commandes de la "banque qui dirige le monde" depuis 2006 (ndlr: une expression utilisée dans le documentaire réalisé par Marc Roche en 2012).

"Aujourd'hui je n'ai pas envie de quitter Goldman Sachs (.) mais c'est le bon moment", écrit dans un document interne, obtenu par l'AFP, Lloyd Blankfein aux salariés de la firme. Goldman Sachs avait accepté en 2010 de verser 550 millions de dollars au gendarme de la Bourse américain, la SEC, pour solder des poursuites concernant Abacus, un type de "collateralized debt obligation" (CDO), c'est-à-dire des obligations adossées à des actifs destinées à se défaire des risques de crédit et qui s'étaient retrouvées au cœur de la crise. "Il a démontré qu'il avait des capacités pour bâtir et croître les activités et identifier les moyens pour améliorer notre culture et mettre les clients au centre de notre stratégie", poursuit celui qui avait essuyé les critiques lorsqu'il avait comparé en 2009 son travail à celui de Dieu.

Son départ coïncide avec la perte d'influence des courtiers à Wall Street sous l'explosion de la technologie dans la finance et le succès des banquiers conseillant les entreprises dans leurs transactions. Les robots ont fait leur entrée dans les salles de marchés, ce qui conduit petit à petit à la suppression des emplois de courtiers notamment.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL