Google investit dans KaiOS Technologies, la société qui a ressuscité Firefox OS

Alain Brian
Juillet 1, 2018

Tous ont lancé des téléphones équipés du système d'exploitation, malgré sa jeunesse (il n'a qu'un an d'existence). Plus tard, Mozilla a abandonné le projet, mais le code était open source. A l'instar de Firefox OS, KaiOS est basé sur les mêmes technologies web.

En effet, même si le marché des mobiles est aujourd'hui dominé par les smartphones, celui des téléphones basiques (comme le Nokia 3310) n'est pas encore mort. Un joli petit marché que Google aimerait bien capturer dans l'espoir de conquérir le fameux "prochain milliard d'utilisateurs" qui fait tant rêver les industriels du numérique. Comme l'a relevé TechCrunch, le géant du web a investi 22 millions de dollars dans l'entreprise KaiOS qui développe un système d'exploitation du même nom à destination des téléphones non intelligents. L'investissement de Google dans la société a pour unique but d'apporter les applications de la marque sur un marché duquel il est encore absent: les téléphones basiques. De l'aveu du patron de KaiOS, Sébastien Codeville, l'enjeu est avant tout de pousser le degré de digitalisation des marchés émergents à un plus haut niveau.

Avec Android Go, Google tente bien d'offrir une solution pour s'installer sur le marché des smartphones à très bas coût, mais ce n'est pas suffisant.

Outre les applis de Google, KaiOS a également une application Facebook, Twitter, et une version de WhatsApp pour le système d'exploitation serait déjà en cours de développement.

Google et KaiOS ont également convenu de travailler ensemble pour mettre l'Assistant Google, Google Maps, YouTube et Google Search à la disposition des utilisateurs de KaiOS, ce qui rendra les téléphones presque aussi intelligent que les smartphones.

A travers un accord avec un opérateur local low-cost, 40 millions de mobiles sous KaiOS ont ainsi été vendus en Inde.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL