Indépendance Day - France: Le plus jeune défilant n’a que …

Claudine Rigal
Juillet 15, 2018

Deux petits couacs ont émaillé ce traditionnel défilé du 14-Juillet, lors duquel le Japon et Singapour étaient à l'honneur, samedi matin.

Le président français Emmanuel Macron (à gauche) accueille le Premier ministre singapourien Lee Hsien Loong (à droite).

Grosse déception pour deux hommes de la gendarmerie nationale française. Deux motards de la Garde Républicaine se sont percutés à très faible vitesse lors d'une scénographie de haut vol. Un incident sans bobo et sans gravité. Plus rare encore: l'un des alphajets de la Patrouille de France s'est trompé de couleur en arborant un panache rouge au lieu du bleu en survolant les Champs-Elysées. "Ce n'était pas souhaité, c'est une erreur", a reconnu sur franceinfo le colonel Cyrille Duvivier, porte-parole de l'armée de l'air. Ce fumigène rouge aurait symbolisé le sang versé par les blessés. Le thème retenu pour ce 14 juillet 2018 était "Fraternité d'armes sous l'uniforme, l'engagement d'une vie".

"La notion d'engagement est un mot fort sur une société qui se cherche, qui cherche des valeurs", souligne-t-on au ministère des Armées. Sur ce tweet, la patrouille de France a apporté son soutien à l'équipe de France pour la finale de la coupe du monde contre la Croatie, formant le voeu que "le bleu soit parfaitement au rendez-vous".

Week-end doublement festif pour la France.

Le chef de l'Etat a promulgué vendredi la Loi de programmation militaire 2019-2025, qui prévoit près de 300 milliards d?euros de crédits défense cumulés pour atteindre 2% du produit intérieur brut (PIB) d'ici sept ans, conformément aux demandes répétées des Etats-Unis à leurs alliés de l'Otan.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL