Italie: Di Maio confirme que la majorité parlementaire rejettera le CETA

Xavier Trudeau
Juillet 15, 2018

"De fait, le gouvernement de Justin Trudeau reste " engagé " dans le processus de ratification mais " nous n'envisageons pas d'escalade", a dit ce haut responsable après l'annonce vendredi par Luigi Di Maio, leader du Mouvement 5 étoiles (antisystème) que la majorité parlementaire au pouvoir à Rome rejetterait le CETA.

"Rapidement le CETA arrivera au Parlement pour la ratification et cette majorité le rejettera", a ainsi lancé le 13 juillet le vice-Premier ministre italien Luigi Di Maio devant l'assemblée de la Coldiretti, le principal syndicat agricole italien.

" Etre ici, pour moi, signifie revendiquer un peu de souverainisme sain".

Approuvé en février 2017 par le Parlement européen, l'Accord économique et commercial global (AECG, ou CETA selon l'acronyme anglais) est entré en vigueur à titre provisoire en septembre dernier mais il doit encore être ratifié par l'ensemble des pays membres de l'UE pour produire tous ses effets.

Pour le moment, il a été ratifié par onze pays.

" Nous demanderons au Parlement de ne pas ratifier ce traité et d'autres similaires au CETA. A travers les exportations nous créons de la richesse", a ajouté Boccia.

Ce nouveau gouvernement a promis de défendre avec vigueur les produits alimentaires typiquement italiens.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL