La blague douteuse de Trevor Noah sur l'Équipe de France fait polémique

Pierre Vaugeois
Juillet 19, 2018

L'ambassadeur de France à Washington, Gérard Araud, est entré dans la polémique en envoyant une lettre à Trevor Noah qui a été diffusée par le diplomate sur son compte Twitter.

France/Croatie: Pierre Salviac étrille la couverture médiatique de la finale de. Le quotidien italien La Repubblica a notamment titré suite à la victoire des Français, en dénonçant un commentaire partagé sur les réseaux sociaux: "Ce n'est pas la France qui a gagné, c'est l'Afrique". "La richesse et la diversité des origines de ces joueurs sont un reflet de la diversité française ". Tous ces joueurs ont quelque chose en commun. Mais je trouve tout aussi bizarre de dire que ces joueurs sont français, et pas africains.

"C'est vrai, les références à la couleur de peau peuvent être récupérées par des racistes".

Il a ensuite critiqué la façon dont les migrants africains sont présentés par les médias occidentaux, "en particulier en France". "Lorsqu'ils sont sans emploi, qu'ils commettent un crime ou qu'ils sont déplaisants, on parle d'eux comme de migrants africains, a affirmé le présentateur".

"L'humoriste américain Trevor Noah considère que l'équipe de France championne du monde est africaine". Avant de conclure qu'il "continuerait de les célébrer en tant qu'Africains car je crois qu'ils sont d'Afrique, que leurs parents sont d'Afrique et qu'ils peuvent aussi être Français en même temps". Pourquoi cette réflexion binaire de devoir choisir un groupe de personne? Si les Français pensent qu'ils ne peuvent pas être les deux, ce sont eux qui ont un problème. "Dans ce que je lis, pour être français, il faut effacer tout ce qui te lie à l'Afrique". - Noah a raconté: "Je ne dis pas "Africains" pour les exclure de leur nationalité française, je le dis pour les inclure dans mon identité africaine".

"Une équipe pleine de champions africains mélangés à de très bons joueurs blancs face à une équipe seulement de blancs d'un pays au centre de trois grandes écoles de football, celle slave, allemande et italienne" a par ailleurs écrit un journaliste dans le Corriere della Sera, le quotidien le plus lu en Italie.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL