Le Croate Vida averti après ses propos polémiques — Coupe du monde

Solenn Plantier
Juillet 9, 2018

Buteur contre la Russie lors de la qualification de la Croatie pour les demi-finales de la Coupe du monde samedi soir, Domagoj Vida risque une sanction pour avoir chanté en faveur de l'Ukraine après la victoire. La FIFA a ouvert une enquête après la publication de cette séquence montrant Vida criant "gloire à l'Ukraine" aux côtés de l'ancien international Ognjen Vukojevic ajoutant: "cette victoire est pour le Dynamo et l'Ukraine. allez Croatie". Les deux hommes ont joué pour le club ukrainien du Dynamo Kiev et il s'agit d'un slogan de la révolution pro-européenne qui a conduit à la destitution du président ukrainien pro-russe Viktor Ianoukovitch en 2014. "En avant la Croatie!"

Interrogée par l'AFP, la FIFA a déclaré qu'elle avait examiné la vidéo et décidé d'émettre un simple avertissement à Vida. "Le joueur de Besiktas y tient des propos pro-ukrainiens".

Ce soulèvement avait été suivi par l'annexion de la péninsule ukrainienne de Crimée par la Russie et de l'éclatement d'un conflit entre forces de Kiev et séparatistes prorusses dans l'est de l'Ukraine, qui a fait plus de 10.000 morts. Selon L'Equipe, l'instance du foot lui reproche un soutien officiel à l'Ukraine, dans un contexte de tension avec la Russie.

La Fédération croate de football (HNS) a appelé les joueurs de la sélection nationale à s'abstenir de déclarations à connotations politiques.

Des parlementaires russes avaient demandé à la FIFA des sanctions sévères contre la Croatie. "De tels actes devraient être punis", a déclaré Dmitri Svichtchov, membre du Comité parlementaire sur les sports, cité par l'agence publique Ria Novosti.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL