Le Maillot jaune Geraint Thomas vainqueur à l'Alpe d'Huez — Tour de France

Solenn Plantier
Juillet 20, 2018

Fort de son succès de la veille à La Rosière (Haute-Savoie), le Britannique Geraint Thomas (Sky) conserve (et conforte) son maillot jaune. Jeudi, sur la route de l'Alpe d'Huez, Steven Kruijswijk a tout tenté en attaquant de loin mais, à l'arrivée, c'est encore Geraint Thomas qui a gagné. Nairo Quintana a lui été distancé et a encore perdu du temps. Christopher Froome (GBR/SKY) à 1:39. 3.

Le Gallois, 32 ans, est le premier Britannique vainqueur à l'Alpe d'Huez. "Il creusait rapidement un écart, au point de compter 5'45" d'avance en tête de la course et était virtuellement Maillot jaune du Tour. A l'arrivée, dans un sprint de montagnards, c'est son lieutenant Geraint Thomas qui déposait tout le monde.

Au seuil des quatre derniers kilomètres, l'Italien Vincenzo Nibali a été jeté à terre dans la confusion, apparemment provoquée par des motos et le public. A chaque fois, des efforts de longue haleine, des cols de grande dimension jusqu'à la montée finale des 21 virages pour rejoindre la station de l'Oisans. Selon les images TV, un spectateur a même essayé de s'en prendre à lui, la main levée. "Du moment qu'il n'y a pas de gestes, ça va", a réagi Thomas après la cérémonie protocolaire.

Le directeur du Tour de France Christian Prudhomme
Le directeur du Tour de France Christian Prudhomme

Quelques incidents ont émaillé la dernière étape alpestre ce jeudi. Le Néerlandais Dylan Groenewegen et le Colombien Fernando Gavraria, tous deux vainqueurs de deux étapes depuis le départ, ont abandonné, tout comme l'Allemand André Greipel.

D'autres abandons ont également été enregistrés, notamment celui du Français Tony Gallopin qui laisse l'équipe de Bardet réduite à cinq coureurs.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL