Les enfants écrivent à leurs parents en attendant les secours — Thaïlande

Claudine Rigal
Juillet 8, 2018

L'ambassadeur d'Israël en Thaïlande, Meir Shlomo, a visité samedi le site des secours au complexe de la grotte de Tham Luang, où 12 garçons thaïlandais et leur entraîneur de football ont été piégés depuis le 23 juin. "Je demande pardon à tous les parents", dit le jeune entraîneur de 25 ans, Ekkapol Chantawong. Depuis leur promontoire entouré d'eau, ils ont pu écrire des lettres à leurs familles, qui ont été transmises samedi via les plongeurs.et publiées par la marine Elles constituent les premières preuves de vie publiques depuis mardi et la diffusion d'une deuxième vidéo. Sur une seconde lettre est écrit: "Maman, papa, s'il vous plait, ne vous inquiétez pas; préparez-moi du poulet frit!"

À l'intérieur, les enfants sont "en bonne santé", a assuré M. Osottanakorn. "Ne vous en faites pas, j'ai seulement disparu deux semaines".

" Merci pour tout le soutien moral et je m'excuse auprès des parents".

Une centaine de forages verticaux ont ainsi été réalisés ces derniers jours.

"Je vais bien, même si l'air est un peu frais ici, mais ne vous en faites pas". Une liaison téléphonique que les autorités ont tenté d'installer, pour que les enfants puissent parler à tout moment à leurs familles, en déroulant des kilomètres de câble dans la grotte, n'a pas fonctionné, pas plus que les téléphones placés dans des caissons étanches. "Mes chères tante et grand-mère, je vais bien, ne vous inquiétez pas trop pour moi". "N'oubliez pas de me préparer une fête d'anniversaire", dit Duangphet, signant de son surnom, Dom".

Samedi, toujours, l'entrepreneur Elon Musk a écrit sur Twitter que ses ingénieurs travaillaient d'arrache-pied pour concevoir un système permettant d'évacuer les enfants et l'entraîneur.

Les opinions en Thaïlande sont partagées entre ceux qui lui reprochent d'avoir emmené les enfants sous sa responsabilité dans une grotte connue pour être inondable à la mousson, et d'autres qui lui sont gré d'avoir donné aux enfants sa ration de nourriture avant qu'ils ne soient localisés.

Des plongeurs de l'armée thaïlandaise sont parvenus à transmettre aux proches des enfants coincés dans une grotte inondée dans le nord de la Thaïlande des lettres écrites par les enfants. D'autant plus que la majorité des enfants âgés de 11 à 16 ans ne savent pas nager et sont affaiblis. Long de 4 kilomètres et parsemé d'obstacles, de caves ou encore de passages sous l'eau, ce parcours est un véritable enfer.

Pour l'instant, un plongeur aguerri doit faire onze heures de trajet pour arriver jusqu'aux enfants: six heures aller, cinq heures retour grâce au courant.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL