L'espace aérien fermé à cause d'un problème informatique — Belgique

Xavier Trudeau
Juillet 20, 2018

L'ensemble de l'espace aérien belge a été évacué ce jeudi, en raison d'un problème technique à Belgocontrol.

Le survol de la Belgique est pour le moment interdit après un problème informatique de chargement des données liées aux plans de vol. C'est ce qu'a annoncé cet après-midi Belgocontrol, l'entreprise chargée du contrôle du trafic aérien.

"Certains avions sont cloués au sol, d'autres ont été contraints d'atterrir", a déclaré à l'AFP Alain Kniebs, porte-parole de Belgocontrol.

Selon l'AFP, aucun appareil ne peut plus survoler la Belgique depuis peu après 16h00 (heure locale). "L'espace aérien a été fermé pour des raisons de sécurité, ce qu'on appelle un "clear the sky", a expliqué Alain Kniebs, porte-parole de Belgocontrol, qualifiant l'événement de "très exceptionnel". La situation devait revenir à la normale en quelques heures. "La grille des atterrissages et des décollages sera progressivement rétablie parce qu'il est impossible de faire autrement à cause du nombre de vols", a-t-il précisé. Six aéroports belges sont touchés, ainsi que tous les avions qui volent jusqu'à 8 000 mètres d'altitude. "Au-delà de 8 000 mètres, c'est un autre centre, à Maastricht (Pays-Bas) qui contrôle les avions survolant le territoire belge". "Nous travaillons à une solution pour résoudre le problème ", a insisté M. Kniebs, sans savoir sous quel délai.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL