L'ex-gourou de la secte Aum a été exécuté — Japon

Claudine Rigal
Juillet 10, 2018

Condamné en 2006, l'ex-gourou de la secte Aum Vérité Suprême a été pendu vendredi matin, à l'instar de six de ses disciples, pour avoir commandité l'attentat au gaz sarin dans le métro de Tokyo en mars 1995. À cette date, la secte Aum répand du gaz sarin dans le métro de Tokyo: 29 morts et 6.500 blessés. Le pire attentat de l'histoire du Japon.

La secte Aum Shinri Kyo, ou Vérité suprême d'Aum, qui mélangeait méditations bouddhiste et hindoue à enseignements apocalyptiques, avait organisé des attaques simultanées au gaz sarin sur plusieurs lignes du métro de Tokyo aux heures de pointe le 20 mars 1995, qui ont fait 13 morts et plus de 6.000 blessés.

La ministre de la Justice Yoko Kamikawa a confirmé lors d'une conférence de presse l'exécution par pendaison de Shoko Asahara (de son vrai nom Chizuo Matsumoto), le fondateur du groupe, et de ses disciples Tomomasa Nakagawa, Tomomitsu Niimi, Kiyohide Hayakawa, Yoshihiro Inoue, Seiichi Endo et Masami Tsuchiya.

Bien que l'information n'a pas été confirmée par le ministère nippon de la justice, les médias rapportent aussi que plusieurs autres complices de l'attaque du métro de Tokyo ont été exécutés. Sept personnes avaient été tuées, et 600 autres blessées.

Cependant, six autres ex-membres, condamnés également à la peine de mort, sont encore en attente de l'exécution de la sentence. Il était parvenu à rassembler jusqu'à 10 000 fidèles autour de ses enseignements qui mêlaient bouddhisme, hindouisme et prônait l'apocalypse. Il attendait depuis dans les couloirs de la mort avec 12 complices impliqués dans cet attentat.

Mme Kamikawa dit avoir pris "après une prudente réflexion la décision de signer l'ordre d'exécution" de ces sept condamnés, estimant que "des actes d'une telle gravité, sans précédent au Japon, ne doivent plus jamais se produire". Cinq membres de la secte sont toujours dans le couloir de la mort au Japon.

Les Japonais n'ont jamais cherché à comprendre pourquoi une jeunesse désenchantée, souvent sortie des meilleures universités du pays, a cédé à la séduction de la secte Aum et aux élucubrations d'un gourou à moitié aveugle, vêtu de mauve, barbu et chevelu, pas très intelligent mais qui rêvait de renverser l'Etat japonais avant de prophétiser l'Apocalypse. "Je n'ai vu aucune évolution depuis une trentaine d'années". Cette sentence vient d'être exécutée. Ces associations dénoncent entre autres des conditions d'exécutions " déplorables ". Six autres attendent dans les couloirs de la mort.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL